Les « Dent Blanche » de l’Evêque

Arete-SW-eveque-5Encore une semaine de montagne avec François et Vincent, toujours une partie d’aventure car ils aiment les Alpes et en connaissent beaucoup de sommets.

L’aventure et la découverte avec en ligne de mire cette année la Dent Blanche, cette grosse montagne impressionnante quelques soit la face ou l’arête qu’on regarde.

Pour se mettre en jambes, nous partons en direction du Bivouac des Bouquetins sur le haut glacier d’Arolla.

La surprise viendra en fin d’après midi quand 14 petits  Suisses débarquent au bivouac prévu pour 15 en serrant bien les fesses. Au final, on dormira dans le bivouac à coté avec seulement 4 places… presque du luxe.

Le lendemain nous voilà parti et à pied d’oeuvre devant l’arête SW de l’Eveque, une jolie balade verticale avec une longueur clef en 4+ dans un petit dièdre, le reste déroule sur l’arête au allure parfois tranchante et aérienne.

La descende via la voie normal sur le glacier et le passage par la cabane des Vignettes en font une bonne journée.

Après une bonne nuit de sommeil et les cartouches refaites, on monte tranquille pour la cabane de la dent blanche, c’est long, parfois un peu long voir même assez long…. mais on y arrive. La bière ne se fait pas attendre 5 heures de marches sous le soleil c’est rude pour des petits Belges tout blanc comme nous.

La course démarre difficilement pour François qui ne se sent pas bien, tout le monde nous dépasse, me dépasse, j’encourage, j’alimente, je commence à me questionner puis je monte dans les paroles…. m’enfin on fait du surplace.

Y a pas photo, il n’est pas bien, la pharmacie, une aspirine allez hop, et puis un doliprane* et puis prend encore ça on ne sait jamais. On redémarre et la machine se remet en route. Pas compliqué finalement de faire un pot « belge ».

Le grand Gendarme arrive assez vite puis les gendarmes s’enchainent et finalement nous voilà crampons au pieds sur l’arête facile terminale.

Le sommet avec le sourire…

La descende sera un peu plus longue et technique avec de la désescalade et des petits rappels mais on aura bien géré le tout 🙂

La suite du programme c’est une longue descende apres une boisson à la cabane et de la pluie qui gâche nos deux derniers jours….

A cet hiver en glace.